Bongheat

logo du site
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat
  • Bongheat

Accueil du site > La Commune > Histoire et patrimoine

Histoire et patrimoine

Bongheat

Origine du nom : du patronyme gallo romain "Bombius" + le suffixe "acum"

Canton de Billom ( de 1790 à 1800 Bongheat dépendait du canton de Mauzun)

Bongheat est un petit village situé en bordure du Livradois, sur un plateau très vallonné séparant la plaine de la Limagne et le bassin de St Dier d’Auvergne.

Ce village est très ancien. On a retrouvé des écrits datant du VIème siècle qui le cite nommément.

Comme de nombreux villages du Livradois, Bongheat possède de très nombreuses habitations en pisé. Cette technique architecturale utilise la terre crue, économique et rapide, elle fut utilisée jusqu’au milieu du XXème siècle.
L’assise des murs est toujours en pierre et mortier pour éviter que l’humidité du sol ne remonte dans les murs par capillarité. Sans cette isolation, les fondations de la maison ne parviendraient pas à soutenir le corps du bâtiment qui s’écroulerait.
Afin de monter les murs, il est nécessaire de réaliser un coffrage dans lequel la terre est étalée en couche de huit à dix centimètres et tassée. Les murs sont montés petit à petit de manière à laisser les matériaux sécher.
Les ouvertures sont réalisées à postériori à l’aide d’un pic et d’un marteau à brique.

PATRIMOINE

Château des Salles : ne se visite pas _Le château des Salles daterait de la première moitié du XVIème siècle. En 1540, il appartient à Gilbert des Salles, chevalier, seigneur des Salles et de Frédière. L’édifice a subi apparemment d’importantes transformations au XVIIème et au XVIIIème, le linteau de la porte de l’étable à chevaux de l’aile Est porte la date de 1780. Plusieurs bâtiments agricoles ont été édifiés après 1834, en particulier les remises et les étables à vaches situées au Nord-Est. Sa construction est en arkose, moellon et enduit, sa couverture en tuiles plates.

Ancien moulin d’Herment : aucun document n’a été retrouvé.

Château de Brossolières
Le château de la Broussolière (actuellement Brossolières ou Bressolières) peut-être édifié au XIIème ou XIIIème siècle. Il aurait été au XIVème siècle la propriété de la famille Ayeclin, c’est à cette époque, probablement, qu’a été aménagée la chapelle de la tour carrée (construite à l’époque romane), dont les murs sont décorés de peintures très endommagées. Au XVIIème ou au XVIIIème siècle, la propriété est transformée en ferme comme en témoignent les vestiges agricoles. Au XXème siècle d’importants travaux de restauration ont transformé la propriété en résidence secondaire. La tour Nord-Ouest est détruite en 1920, et la tour carrée Sud est restaurée dans les années soixante.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP